L’obsolescence programmée des vêtements a des conséquences terribles pour la planète.
Notre obsession est de vous proposer des vêtements Made in France conçus pour durer. C’est la manière la plus efficace de réduire ensemble notre empreinte environnementale. Nous savons que ce n’est pas suffisant. Pour allonger davantage la durée de vie et prendre soin de vos vêtements et sous-vêtements, votre aide nous est précieuse.

1. Préférez le lavage à 30°C !

En lavant à 30°C au lieu de 60°C, vous faites une économie d’énergie de plus de 60% et vous n’abîmez pas les fibres de votre vêtement Made in France. En allongeant sa durée de vie, vous diminuez d’au moins 50% son empreinte carbone. C’est bon pour votre portefeuille et pour l’environnement. En fait, vos vêtements et sous-vêtements seront tout aussi éclatants, et pour plus longtemps.

Alors, pourquoi ne pas prendre l’habitude d’abaisser la température de lavage ?

Soyons honnête, la plupart du temps, le linge que nous lavons est « normalement » sale. Alors, s’il n’y a pas de problème de santé dans votre famille, le lavage à basse température est amplement suffisant. 

Le saviez-vous ?

La température de lavage moyenne en France est de 40°, mais si chacun d’entre-nous – en France, abaissions simplement de 3° la température de lavage, nous économiserions l’équivalent des émissions produites par plus de 23 000 voitures.

2. Faire le tri parmi ses vêtements

Faire un tri dans son dressing n’est pas chose aisée mais si vous souhaitez optimiser de l’espace afin de mettre en valeur vos vêtements, il est temps d’effectuer un relooking. Que ce soit à travers la mise en place d’un vide dressing, un don à une association comme Erasmus ou encore le transmettre à sa soeur cadette ; tous les moyens sont bons pour entretenir votre dressing vers une démarche éco-responsable. Réaliser ce tri permet alors de mieux comprendre les erreurs que l’on a pu faire en achetant des vêtements que l’on a finalement très peu (voire jamais) portés. Les vêtements que vous gardez pourront reprendre vie, au lieu de les laisser au fond du placard. 

3. Le super pouvoir de la lessive fait-maison

Et si on s’amuser à créer notre propre lessive ? Prenez la recette de votre grand-mère, ajouter une pincée de rapidité et une bonne dose de facilité et le tour est joué. Nos vêtements ont besoin qu’on prenne soin d’eux, ce qui pourra limiter l’impact écologique dont nous sommes sensibles dès à présent. La sélection d’ingrédients naturels et sans artifices est primordiale, soyez en sûr. Votre lessive fait-maison fera disparaître toute trace de toxicité. L’harmonie entre votre corps et vos vêtements vous remercieront. Prenez le pouvoir sur votre lessive, elle sera votre principal allié pour lutter contre les allergies cutanées.

4. La couture tisse ses beaux jours

Imaginez votre grand-mère avec le peu de moyens qu’elle avait à l’époque ! Grâce à son talent de couturière, des vêtements ont eu la chance d’avoir une deuxième vie. Et si vous preniez exemple sur elle, cela ajouterait une touche d’authenticité afin de remettre au goût du jour des vêtements qui ont été délaissés dans le placard.

Et si on jouait avec les codes vestimentaires ? N’ayez pas peur d’être unique et original en rapiéçant vos pièces les plus iconiques aux plus basiques, en changeant ou dépareillant vos boutons de chemise par exemple. Des pièces qui deviendront vintage au fil du temps.

5. La floraison des lieux associatifs

Des lieux associatifs ont vu le jour afin de faire prendre conscience aux consommateurs qu’il est inutile d’acheter encore et encore des vêtements dont environ un quart reste sur leurs cintres. Des endroits où on rassemble des ateliers coutures, où des vêtements vont reprendre leurs étincelles d’origine, ont permis de sensibiliser vers une mode plus responsable.

A l’intérieur de ces lieux, vous trouverez de quoi sublimer, redorer, customiser une pièce qui vous a paru désuet depuis de nombreuses années. La notion de partage permet de trouver l’inspiration où chacun est libre de recréer ou de transformer des t-shirts en tote bag par exemple.

Écrit par

Ecrire un commentaire