Derrière chacun des vêtements que nous fabriquons dans nos ateliers de Saint-André-lez-Lille en France, il y a des femmes et des hommes, passionnés par leur métier. Tous ont une histoire que nous vous partageons dans notre série de Portraits. Au tour de François, aujourd’hui bonnetier chez Lemahieu.

les débuts

François a commencé à travailler comme aide-soignant à l’âge de 17 ans. En même temps, il va à l’école pour apprendre la langue française. Il va intégrer une filature de lin et y rester 13 ans, il est responsable de l’équipe de nuit composée de 17 personnes. C’est l’entreprise LE BLAN et elle a plus de 100 ans ! Il connait tout : du peignage à la préparation, de la filature au mouillé au bobinage. Malheureusement, comme toutes les filatures des Hauts-de-France, l’entreprise ferme…

l’année 1996, le rebond

Il arrive chez Lemahieu en 1996 comme Bonnetier. D’abord du côté des machines circulaires, puis il s’occupe de la gestion des stocks du magasin de tricot et tissus. De par son expertise métier et son excellente connaissance des tricots, il est comme un poisson dans l’eau et connait toutes les matières par cœur.

François a un rôle important dans le contrôle qualité.

On peut voir les défauts au niveau de la couleur par exemple, mais il faut aussi contrôler la laize, le poids au m2, le nombre de matelas ».

François, Bonnetier – Lemahieu

Un blanc, n’est pas forcément blanc 😊 et dans son magasin, il y en a des dizaines !

Il est aussi notre récupérateur de déchets : les bobineaux, les cartons, les rouleaux, les plastiques destinés aux entreprises de recyclage. Lorsqu’il a un peu de temps, François entretien les bâtiments et effectue des petites réparations.

Ce qui lui plait dans son métier ?

Il aime l’ordre et l’organisation.

Dans son magasin, François peut vous sortir le bon tricot ou le bon fil les yeux fermés. Toujours de bonne humeur, il aime accueillir les visiteurs, les clients, les Associations. Il est apprécié pour sa discrétion et sa zénitude. Maureen de l’association  Mon bonnet Rose  adore venir choisir les tricots imprimés d’anciennes collections qui vont servir à confectionner les bonnets chimio 😊.

Une chose marquante ?

La cocarde du Slip Français peinte sur le toit de nos ateliers en 2016 !

François, Bonnetier – Lemahieu

Il a accompagné les peintres et en a assuré la sécurité. Le temps était incroyable et ils ont tous déjeuné sur le toit sous les parasols ! Quel souvenir mémorable !

Écrit par

Ecrire un commentaire