Derrière chacun des vêtements que nous fabriquons dans nos ateliers de Saint-André-lez-Lille en France, il y a des femmes et des hommes, passionnés par leur métier. Tous ont une histoire que nous vous partageons dans notre série de Portraits. Au tour de Lucette, aujourd’hui mécanicienne en confection chez Lemahieu.

Les débuts

Lucette ? C’est la gentillesse incarnée. Toujours le sourire et le petit mot qui fait plaisir. Elle va bientôt laisser sa place à l’atelier de confection car il est temps pour elle, de prendre sa retraite bien méritée après 43 ans de bons et loyaux services chez Lemahieu.

Après avoir obtenu son CAP de mécanicienne en confection, elle postule chez Lemahieu pour effectuer un stage de 2 semaines au sein de nos ateliers. Son travail porte ses fruits et est alors embauchée. Elle n’a alors que 17 ans.

« Je prends le poste, en attendant… » dit-elle. Et elle est toujours là !

Lucette – Mécanicienne en confection chez Lemahieu

Initialement, Lucette souhaitait travailler dans la restauration. La voilà couturière depuis plus de 40 belles années. 😊

Son arrivée chez lemahieu

Lucette a commencé avec Pierre Cardin en 1995 et va certainement terminer avec Le Slip Français en 2022. Elle a touché à de nombreux types de produits et en connait tous les secrets. Cependant, elle est particulièrement douée pour les slips et boxers.

« J’ai toujours eu les mains dans les slips et boxers ! »

Lucette – Mécanicienne en confection

Elle nous raconte également la fabrication délicate des collants pour Desmazières : « Il ne fallait pas se tromper de jambe, ni de l’envers et l’endroit ! » La confection de produits délicats comme ceux-ci nécessite une certaine dextérité, que Lucette maitrise à la perfection.

Dans les années 80, tout n’était pas rose chez Lemahieu, Lucette a connu les licenciements, la grève… « De 250 salariés, nous n’étions plus que 70… » explique t-elle. Une phase délicate, qui a bouleversée l’entreprise. Mais Lucette est toujours là, et ce n’est pas pour rien 😉

Proche de ses collègues et très engagée dans l’entreprise, elle a fait partie pendant un moment du Comité d’Entreprise et du CHSCT. Lucette est également secouriste du Travail.

Son atout majeur ?

Lucette est une vraie experte dans le domaine de la couture. En effet, après de nombreuses années dans le domaine, Lucette a appris de nombreuses notions et connait maintenant toutes les machines : la pose dentelle, la collerette, la 3 aiguilles, la flat, la pose ceinture ou encore la piqueuse.

Elle nous raconte que certaines machines ont disparu comme la KANSAI 10 aiguilles ou encore la machine à point d’arrêt REECE, mais cela ne l’arrête pas pour tout maitriser. Une question ? Lucette aura forcément la réponse !

La machine Kansai

ET après ?

Le 1er Octobre 2022, Lucette partira à la retraite, bien méritée. Elle va pouvoir s’occuper de son mari, lui aussi à la retraite depuis quelques années, mais aussi de ses petits-enfants, de son jardin et cuisiner !

Mais qu’en est-il de la couture ? Lorsqu’on lui pose cette question, « Non, je ne m’en occuperai pas tant que ça ! » répond t’elle.

Alors profitons encore un peu de Lucette et de ses doigts d’or qui est encore parmi nous pour quelques mois 😊

Écrit par

Ecrire un commentaire