Les menstruations ont de nombreux facteurs : maux de ventre pour certaines, crampes musculaires pour d’autres ou encore douleurs abdominales. Les règles, qu’on le veuille ou non sont importantes dans le cycle de la femme et nous pousse dans de longues phases de questionnement notamment avec le stress qui peut nous amener à penser à une grossesse, en bref toutes sortes d’idées nous passent par la tête. Néanmoins, en dehors des règles, on peut encore avoir de légers saignements, c’est ce qu’on appelle le spotting. Nous allons vous expliquer et vous donner les causes du spotting règles.

Qu’est-ce que le spotting ? 

Le spotting est un anglicisme qui signifie littéralement “tâche” dans la langue de Shakespeare. En effet, ce sont des saignements vaginaux qui arrivent hors période de règles chez les femmes, des spotting règles.

Quelles sont les différences entre le spotting et les règles ? Ils sont peut être similaires mais ne vous fiez pas aux apparences : les saignements arrivent dans les deux cas mais pas de la même façon.

Lors d’un spotting :

  • le sang ne s’écoule pas en continu
  • Le goutte à goutte provient de la cavité utérine
  • Les pertes de sang sont peu abondantes
  • Ce n’est pas douloureux
  • La couleur du sang est rouge foncée, qui tire sur le marron à certains moments
  • Les saignements du spotting ne reviennent pas à chaque fin de cycle  

Lors des règles : 

  • Les pertes de sang sont plus abondantes
  • Les règles sont douloureuses
  • Les saignements des règles sont cycliques

Le spotting et le dérèglement hormonal

Les trois-quart du temps, le spotting est lié au dérèglement hormonal ce n’est pas un problème de santé rassurez-vous. Si vous prenez la pilule, le cycle menstruel n’est pas toujours réglé comme une pendule à coucou. La régulation du cycle féminin passe par deux hormones qui sont les oestrogènes et la progestérone. L’harmonie de ces deux hormones n’est plus en phase avec votre cycle féminin. C’est pourquoi, nous allons déterminer les causes liées au spotting règles. 

Quelles sont les causes liées au spotting ?

1. La contraception hormonale

Tout est question de dosage ! La contraception hormonale va varier d’une femme à l’autre. Que ce soit la pilule, le stérilet hormonal, l’implant, le patch ou l’anneau vaginal, ils peuvent être la cause d’un dérèglement hormonal. Toutes ces contraceptions contiennent des oestrogènes et/ou progestérone.

D’autre part, selon les types de pilules contraceptives, il est probable que celle qu’on vous a prescrit ne convient pas ou plus. En conséquence, vous allez déclencher le fameux spotting.

En outre, si vous décidez de changer votre méthode de contraception, votre corps a besoin d’un temps d’adaptation. Ce qui peut également provoquer de légers saignements en dehors de vos règles qu’on appel spotting qui peuvent être en dehors des règles. Retenez que changer de contraception peut provoquer ce fameux spotting.

Si vous prenez la pilule de contraception en continu, votre cycle sera modifié si vous avez pris un mauvais dosage. Les dérèglements hormonaux vont, par conséquent, sonnés à votre porte et à celle de votre utérus ! Bonjour le spotting règles!

Conseil : il ne faut surtout pas stopper votre plaquette de pilules si de légers saignements surviennent. Votre plaquette est peut être mal dosée mais ne signifie pas aux premiers abords qu’elle est inefficace. 

Si vous arrêtez votre plaquette de pilules sans l’avoir terminée, une nouvelle ovulation va se mettre en place, vous êtes donc exposé à une grossesse. (Pendant la grossesse il est possible d’avoir des légers saignements, si c’est le cas nous vous conseillons de contacter votre gynécologue).

2. La pré-ménopause

Lors de la pré-ménopause, le corps s’apprête à changer, c’est cette transition hormonale qui peut causer le spotting. Néanmoins, si la ménopause a déjà pris possession de votre corps mais que vous avez toujours des saignements, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant ou votre spécialiste pour faire des examens gynécologiques.

3. Quand le stress et les émotions riment avec le spotting

Ah là là, le stress nous colle sans cesse aux baskets ! Nos émotions ne sont pas en restent et pourtant l’association du stress et des émotions peut provoquer l’arrivé du spotting. C’est un vrai désordre hormonal qui va prolonger les règles ce spotting, ne prenez pas ça pour des maladies, tout va bien votre corps, enfin votre utérus est juste un peu perturbé. 

4. Le jet-lag

Vous êtes parti vous dorer la pilule au soleil et vous n’avez pas échappé au décalage horaire ! En outre, les hormones sont impactées pour une courte durée et ce jet-lag ne vous a pas permis de prendre votre pilule à l’heure que vous souhaitez. Étant dit, ça ne dure que quelques jours, le temps que votre corps reprenne du poil de la bête et s’habitue a ce changement. 

5. Les premières règles et le spotting

Vous vous apprêtez à entrer dans la cour des grands ! Le cycle menstruel va bientôt se faire une place dans votre vie de jeune femme. Ce qui signifie que vos premières menstruations vont bientôt faire leur apparition. De petits saignements marrons peuvent survenir mais vous n’avez aucune inquiétude à avoir, c’est tout à fait normal. Deux ans sont nécessaires pour que vos règles se mettent en place correctement. C’est pour ça qu’il faut toujours se munir de protections sur soi pour affronter le spotting règles.

Découvrez notre culotte menstruelle L’Ado, conçu spécialement pour les premières règles. 

Quels sont les traitements contre le Spotting ?

Le spotting est généralement bénin, il n’est donc pas dangereux ni signe de quelconques maladies. Il s’agit simplement d’un dérèglement du fonctionnement de votre corps. Cependant, en cas de fibrome utérin ou de polype, un traitement chirurgical sera envisagé ainsi qu’un suivi pour surveiller des éventuelles maladies gynécologiques.

Conseil : si le problème s’aggrave ou si vous avez la moindre question sur le spotting, prenez un rendez-vous chez un gynécologue.

Pour vos légers saignements dû au spotting, munissez-vous de notre culotte menstruelle, garantie 0 fuites et 100% Made in France. 

Écrit par

Ecrire un commentaire