Le respect de l’environnement et de ceux qui nous entoure est une préoccupation de plus en plus partagée au sein de notre société. On sait que le tourisme traditionnel engendre de nombreux dégâts : accumulation de personnes sur un territoire, détérioration de la faune et de la flore, mais aussi, impact carbone démesuré, pollution excessive… Tant de conséquences que nous souhaitons éviter, et ce, en pratiquant l’écotourisme. Mais comment voyager de façon responsable ? On tente de répondre à cette question dans un guide détaillé, pour que voyage rime avec sens.

Conseil n°1 : choisissez le bon mode de transport

Lorsque l’on voyage, cela implique forcément un déplacement. Les moyens de transports émettent du CO2 dans l’atmosphère et ont donc une incidence sur l’environnement. Nous sommes donc conscients de cette contrainte. Pour pallier à cela, il est important de faire les bons choix quant à son moyen de transport.

Pour les trajets plus courts ou frontaliers, privilégiez les méthodes plus douces et moins polluantes. Parmi elles, on peut citer le train, qui va émettre 35 fois moins de CO2 qu’un avion. Il y a aussi le bus. Cela vous permettra même de faire de chouettes rencontres, et d’obtenir des conseils des locaux ! Pour traverser les villes du pays, nous vous conseillons d’utiliser le vélo. Il reste le transport le plus écologique à ce jour ! Vous baladez à vélo vous permettra de vous déplacer, à votre rythme tout en découvrant des endroits parfois inaccessibles par d’autres moyens.  

Néanmoins, pour les trajets de plus longue distance, il est difficile d’éviter l’avion. Il existe cependant des compagnies aériennes vous proposant de compenser votre empreinte carbone en payant une petite contrepartie financière. Elle sera reversée par la suite à des associations engagées pour l’environnement.

Conseil n°2 : préservez ce qui vous entoure

Lorsque l’on voyage, il est important de ne pas laisser de trace sur son passage et de restez discret. En effet, tant pour les locaux, qui ne souhaitent pas voir débarquer un grand groupe de touristes que pour la faune et la flore. Lors de vos balades, soyez attentifs à ce que vous laissez derrière vous. Certaines de vos actions, comme laisser des déchets ou marcher sur des endroits non balisés peuvent lourdement endommager les sentiers. Les autorités vous conseillent de rester sur les chemins créés et protégés pour ne pas abîmer l’environnement et déranger les espèces animales vivants sur le territoire.

Dans certains pays, des activités sont organisées, infligeant alors à des animaux de faire des balades transportant les humains durant de longues heures. Evitez ce genre d’activités qui traduisent de la maltraitance animale. Les éléphants ne sont pas des moyens de transports par exemple… Enfin, il est important de ne pas nourrir ou de ne pas toucher les animaux afin de ne pas les traumatiser ou de les perturber dans l’espace qui est, à l’origine, le leur.

Voyager responsable : préservez la faune locale

Conseil n°3 : encourager l’économie locale

Et oui, voyager, c’est aussi voyager à travers la culture du pays. Ainsi, vous découvrirez des mets ou des traditions uniques et vous ferez vivre l’économie locale ! Acheter local, c’est acheter plus responsable, cela favorise le circuit court et la réduction de son empreinte sur l’environnement. Vous pouvez vous rapprocher de guides locaux qui pourront vous faire part de leurs meilleures adresses et de leurs meilleures anecdotes sur le pays !

Dans le cas où vous souhaiteriez ramener un petit souvenir, privilégiez les artisans de la région. Ils seront ravis de vous faire découvrir leurs spécialités tant culinaires qu’artistiques et surtout, à des prix raisonnables contrairement aux boutiques de souvenirs. Bien sûr, ne ramenez pas de produits protégés oui qui pourront endommager l’environnement. (le sable, les coquillages ou le corail par exemple…).

Qui dit voyage dit nourriture. Pour s’imprégner de la culture du pays, testez et goûtez la gastronomie locale. Cela vous permettra de découvrir de nouveaux aliments et de nouveaux plats, parfois peu connus dans votre pays d’origine ! De quoi développer vos papilles et bien sûr, profitez d’aliments de saison, bien plus en accord avec votre volonté de mieux voyager. Et autant que possible, on n’oublie pas de refuser la vaisselle à usage unique pour limiter ses déchets.

Voyager responsable : la gastronomie locale

Conseil n°4 : privilégiez les bons produits

Comme nous venons d’en parler, consacrons du temps à ce sujet. Lors de vos voyages, on emporte avec soi ses produits de beauté par exemple. Alors, pour limiter vos déchets au sein du pays accueillant, nous vous recommandons d’apporter des produits d’hygiène biodégradables et sans conditionnement artificiel. On pense aux shampoings, savons solides ou encore dentifrices. De nos jours, les produits cosmétiques écologiques se développent de plus en plus, il est donc très facile d’en retrouver partout, autour de vous  !

Enfin, le conditionnement est un fait, mais il faut aussi penser à la toxicité des produits. Lorsque vous utilisez une crème, pensez à regarder sa composition. Certains ingrédients sont mauvais pour la santé, mais aussi pour nos océans. Par exemple, les crèmes solaires sont parfois composées d’ingrédients mauvais pour les êtres aquatiques ou pour le corail. Privilégiez des crèmes et plus globalement des cosmétiques certifiés respectueux des océans. Et oui, même lorsque vous vous lavez, dans certains pays, l’eau est rejetée dans la mer…

Conseil n°5 : être prévoyant pour limiter les achats inutiles

Un voyage, cela s’organise ! Pour éviter d’acheter des produits que vous aviez déjà chez vous, ou même en cas de besoin « urgent » des produits à usage unique, il est important de lister vos besoins avant votre voyage, avant de faire votre valise et avant chaque sortie dans le pays. Cela permettra d’éviter la surconsommation et les achats inutiles !

Pensez donc à vous équiper d’une gourde, pour toujours avoir de l’eau sur soi et bien sûr éviter l’achat de bouteille en plastique. Vous pouvez aussi glisser un sac en coton réutilisable dans votre sac ou dans votre poche pour tous vos achats.

Voyager responsable : les accessoires indispensables

Voyager engendre forcément une pollution, il est donc difficile de fermer la porte à l’enrichissement que cela nous apporte. Mais il est tout de même possible de voyager de manière plus responsable. Cela en appliquant ces conseils simples et concrets, qui auront forcément un impact positif sur l’Homme et l’environnement.

Aujourd’hui, la préservation de l’environnement et le développement durable est au cœur de nos préoccupations. En effet, nous souhaitons consommer mieux, mais cela peut aussi passer par le voyage. Il est possible de voyager vert. Le but : limiter le tourisme de masse en pratiquant l’écotourisme et en choisissant les bonnes destinations. Pour le conclure, le secteur de l’écotourisme affiche une croissance annuelle comprise entre 20 et 34% depuis une vingtaine d’années. Certaine agence de voyages commence à s’intéresser à l’écotourisme. Plus d’excuse pour partir à la découverte de destinations 100% green et pourquoi pas 100% made in France.


PORTEZ DU SENS DANS LE BON SENS

Retrouvez ces pièces sur notre e-boutique directe fabricant. Inscrivez-vous à la newsletter et profitez d’une réduction de 10€. La livraison est toujours offerte dès 50€ et le retrait gratuit depuis nos ateliers de Saint-André-lez-Lille.

 

Écrit par

Ecrire un commentaire