Avez-vous déjà entendu parler de ce terme ? Connaissez-vous ces pratiques ?

L’éco-conception, c’est concevoir une offre de produits plus respectueux de l’environnement.

ADEME

Aujourd’hui, nous sommes de plus en plus conscients des enjeux environnementaux et de notre impact écologique, notamment lors d’un achat ou d’une consommation de service. De plus en plus de personnes adoptent la démarche du mieux consommer. On vous propose ici la définition de la notion d’éco-conception et on vous donne quelques outils pour suivre cette démarche.

Un bien ou un service doit être pensé ou repensé en prenant en considération l’environnement et son aspect écologique et cela sur le long terme. Une entreprise à tout intérêt à agir sur différents niveaux pour prendre en compte la notion de développement durable dans la conception et la commercialisation d’un produit.

Ce n’est plus une option, les alarmes ne cessent de retentir. Il faut agir et revoir la production de biens et de services en intégrant la dimension environnementale dans le produit et tout au long de la chaîne de production.

C’est pourquoi, parmi les nombreuses actions qui tendent vers l’écologie et l’éco-responsabilité, une nouvelle approche de la conception du produit se développe : l’éco-conception. Cette notion prend en compte bien plus que l’attrait écologique du produit. Elle repose sur une approche globale prenant en considération chacune des étapes du cycle de vie des produits.

Qu’est ce que l’éco-conception

Par définition, l’éco-conception consiste à élaborer un produit ou un service en se focalisant sur une approche axée sur l’environnement et la durabilité. En clair, l’éco-conception a pour objectif la valorisation d’un produit prenant en compte ses impacts environnementaux et la notion de développement durable. Pour fabriquer un produit tout au long de sa chaîne de valeur, nombreuses sont les ressources et matières sollicitées :

  • L’extraction de la matière première
  • La fabrication
  • Le transport
  • L’usage du produit
  • Sa fin de vie.

Toutes ces étapes peuvent largement nuire à notre planète et ses habitants. C’est pourquoi la dimension écologique vient se hisser dans la conception : eco + conception = concevoir un produit avec une dynamique centrale basée sur l’écologie. En d’autres termes, tout le cycle de vie du produit est pris en compte : en plus de sa fabrication, il est important d’être attentif à la manière dont on produit l’objet. La consommation d’énergie, la pollution de l’air, la production de déchets ou même la quantité d’eau utilisées sont des paramètres à ne pas négliger. Ainsi, l’éco-conception tend vers une gestion globale du cycle de vie, on cherche alors à trouver un juste milieu.

Une nouvelle approche du produit

Produire oui, mais produire mieux : c’est la promesse que font les entreprises prônant l’éco-conception. La notion d’éco-conception vise à aller à contre-courant d’une fabrication peu, voire pas du tout réfléchie ! Dans le secteur textile, certaines grandes enseignes fabriquent des vêtements en quantité, sans penser à leur impact environnemental. C’est ce qu’on appelle la Fast Fashion : produire beaucoup, se renouveler régulièrement, en pensant profit plutôt qu’environnement.

La démarche d’éco-conception d’un produit, c’est améliorer :

  • La qualité environnementale du produit fabriqué
  • Le cycle de vie produit en prenant en compte chaque étape 
  • Réduire la formation des déchets et favoriser le recyclage du produit
  • La durabilité du produit 
  • Les engagements d’une entreprise 
  • La durée de vie d’un produit 

La notion d’éco conception encourage les entreprises à adopter une nouvelle vision du produit. En premier lieu, il faut réfléchir à chaque étape de sa conception et ensuite, penser à sa fin de vie. Comment le produit finira-t-il ? Comment le revaloriser ? Sera t-il recyclable ? Tant de questions que les entreprises doivent se poser. Pour cela, on pensera aux matières utilisées ou aux moyens de fabrication mobilisés et on créera une offre de produits qui respecte la planète et dont toutes les étapes de fabrication ont été réfléchies. En résumé, on pense à tout le processus de fabrication du produit et aux techniques utilisées : de la logistique jusqu’au recyclage et cela sans atteindre la performance du produit.

En somme, un produit éco-conçu est un produit plus écologique, où son cycle de vie est conçu pour limiter son empreinte sur la planète et réduire ses impacts environnementaux. On pensera à sa fabrication, mais aussi à son transport, sa commercialisation, son utilisation, sa production de déchets et sa fin de vie.

L’écoconception en entreprise

Au sein d’une entreprise, éco-concevoir permet de fédérer les collaborateurs et les clients autour de valeurs fortes. Pour toute entreprise qui souhaite apporter une nouvelle vision de la consommation, l’éco-conception est accessible. Il y a derrière une volonté de revoir certains fondamentaux, facilement manœuvrables sur un produit. Intégrer dans son modèle économique l’environnement n’est plus une option, c’est aujourd’hui un réel atout. Engager une démarche de développement durable encouragera les consommateurs, avides de consommer mieux, de s’engager.

Pour faire simple, tendre vers l’éco-conception est une opportunité pour :

  • Faire des économies d’énergie ;
  • Réduire la pollution ;
  • Agir en faveur de l’environnement ;
  • Donner une nouvelle dimension aux offres produit /service ;
  • Améliorer le produit ;
  • Innover ;
  • Transformer le modèle d’entreprise et passer au vert ;
  • Une grande valeur ajoutée ;
  • Offrir une haute qualité aux consommateurs ;
  • Établir une relation de confiance avec les consommateurs, les clients et les pouvoirs publics.

Concevez des produits à haut valeur ajoutée environnementale, démarche créative, source d’innovation et de différenciation, l’éco-conception constitue une approche positive de l’environnement, apte à mobiliser tous les acteurs de l’entreprise.

ADEME

Enfin, pour encourager les entreprises dans leur démarche, un label Ecolabel a été mis en place en 1992. Il s’agit d’un système volontaire d’étiquetage environnemental mettant en avant les produits écoconçus. Pour ce type de labels, il est nécessaire de respecter le référentiel déterminé par ce dernier. Pour ce label, ce sont des référentiels basés sur l’analyse de cycle de vie pour chaque catégorie de produit.

La France est le pays européen comptant le plus grand nombre d’entreprises titulaires de l’Écolabel européen. 

L’éco-conception chez Lemahieu

Nous croyons à une fabrication plus juste et qui minimise l’impact environnemental. Nous souhaitons nous concentrer sur les trois piliers du développement durable. Depuis 1947, notre raison d’être reste et restera la même pour l’ensemble des produits fabriqués dans nos ateliers situés dans le Nord de la France.

Tous nos produits sont dessinés, tricotés, confectionnés et expédiés depuis le même endroit. Nous sommes pour une mode locale qui minimise son impact sur l’environnement et surtout qui préserve le savoir-faire français.

  • Lemahieu travaille sur la diminution de son impact environnemental. Depuis 2020, nous proposons aux clients de notre boutique en ligne une alternative zéro déchet grâce au colis réutilisable Hipli
  • Tous nos collaborateurs s’engagent dans le développement durable ; cela, en améliorant l’efficacité énergétique de nos ateliers ou en optimisant les métrages de maille
  • De plus, nous collaborons avec des prestataires qualifiés favorisant notamment l’économie circulaire
  • Nous augmentons progressivement l’utilisation de matières premières issues de sources écologiques, recyclées, responsables et contrôlées.

Nous prenons en compte la protection de l’environnement lors de la réalisation de tous nos produits, et ce, depuis l’extraction des matières premières. Lemahieu utilise des des fils de coton certifié GOTS pour l’ensemble de ses produits. Par définition, GOTS est une norme qui certifie que les produits sont contrôlés et conformes aux cahier des charges du label. Une grande partie de nos produits sont certifiés Oeko-Tex. Il s’agit d’un label de qualité : une norme qui garantie la qualité sanitaire et écologique du textile.

Nous intégrons l’environnement dans la conception de tous nos produits et services (expéditions colis, emballage) et nous concentrons sur les trois piliers du développement durable : économiquement viable, environnementalement bon et socialement juste.

Notre usine, là où tous nos produits sont éco-conçus.
Écrit par

Ecrire un commentaire