Chaque femme est confrontée au cour de sa vie aux pertes vaginales, cependant ce n’est pas toujours facile d’en parler autour de soi, beaucoup de femmes ne comprennent pas ces pertes, pourtant tout est normal c’est même un indicateur d’une bonne santé intime. On comprend pas toujours ce qui se passe dans notre culotte, il est temps d’éclaircir tout ça et de parler de pertes vaginales ensembles et ouvertement.

Parlons en ensemble et sans tabous, on vous explique !

Simplement un nettoyage naturel

Si vous devez retenir une seule information à ce sujet c’est bien celle-ci : les pertes blanches (ou leucorrhées), c’est simplement un mécanisme d’écoulement qui provient du vagin et qui n’est pas dangereux ,et surtout qui est tout à fait NORMAL ! Cet écoulement il sert à lubrifier votre vagin, ce qui permet de vous protéger des infections, les pertes blanches sont un inducteur de bonne santé de votre intimité.

En fait, ces pertes blanches sont un repère indispensable à chaque femme, ce procédé naturel de nettoyage est un bon signe, si vous avez des pertes vaginales rappelez-vous que c’est que votre simplement votre vagin qui se nettoie : donc, c’est plutôt bon signe même si cela reste désagréable.

Ces liquides féminins vous alertent (dans le bons sens) ,que votre corps se nettoie 🙂

 En somme, retenez que le vagin est composé d’un tissus qui se lubrifie, cela donne naissance aux pertes dont nous parlons. Prenons le sujet dans l’autre sens, si on se disait que c’était sympa d’avoir ces pertes, au moins, on sait que notre partie intime se nettoie ?

Ne soyez pas inquiète d’avoir des pertes blanches dans votre petite culotte en dehors de vos règles, vous n’êtes pas un cas à part.

Ne vous inquiétez pas si…

Vos pertes sont abondantes et pas régulières, ce phénomène varie en fonction de plusieurs facteurs comme votre cycle menstruel et son avancé ;

Vos pertes sont un poil plus blanc que d’habitude : il n’y a pas de couleur exacte, la couleur blanche habituelle de ces pertes peut changer vers un blanc plus translucide voire transparent. En début de règles les pertes sont souvent blanches et épaisses par exemple ;

Vos pertes blanches se transforment en pertes jaunâtres : c’est que votre ovulation approche, tout va bien c’est jute que les pertes deviennent un poil plus abondant ;

Vos pertes sont un poil collant, c’est juste que vous approchez de la fin de votre cycle ;

Le corps de la femme donne des signaux à différentes étapes de son cycle à ces pertes, ce qui explique qu’elles varient à chaque étape, elle ne sont pas pour autant dangereuse, nul besoin de s’inquiéter 😊

Il faut consulter quand…

Vous commencez à vous gratter ;

Vos pertes sont marros/rougeâtres ;

Vous sentez une petite odeur ;

Vous sentez des douleurs pendant les rapports sexuels ;

En effet, vous pouvez rencontrer des petits désagréments liés aux pertes blanches, ça peut être le signe d’une mycose ou d’un autre type d’infection vaginale. Mais ne vous inquiétez pas, votre flore vaginale peut être déséquilibrée sans pour autant souffrir d’une quelque pathologie. Ne paniquez pas demandez conseil à votre médecin qui vous aider à répondre à vos questions au sujet de ces pertes et trouvera avec vous des solutions aux problèmes d’intimité.

N’oubliez pas de consulter votre gynécologique une fois par an minimum, afin, d’effectuer un suivi régulier.

Vivre sereinement avec les pertes blanches…

Les pertes blanches font partie de votre quotidien de femmes, alors il faut apprendre à vivre avec. Il existe des solutions pour préserver le confort vaginal, les protège lingerie ça vous parle ? Souvent utilisées en cas de fuite, ces petites protections se glissent facilement dans votre culotte et vous protègent. Vous pouvez faire le choix de porter quotidiennement cet élément qui vous évitera la sensation d’humidité que peuvent provoquer des pertes vaginales. Il existe sur le marché des protège-lingerie dédié à ces perte blanches, vous trouverez facilement cet élément qui vous libera de vos malaises face à ce sujet. Nous n’avons pas de solution qui éradiquent ces pertes, il faut intégrer que c’est naturel et qu’il faut laisser faire la nature, mais du moins, on peut essayer de s’en protéger, il est important de prendre soin de son intimité.

Pour prendre soin de votre flore vulvaire évitez :

  • Les perturbateurs endocriniens : ce sont des méchantes molécules ;
  • Ce qui est inutile et irritant : les parfums et les colorants ;
  • Les ingrédients agressifs : ceux à base de sodium, sulfate, d’alcool ou chlorhexidine.

Pour finir, ne pratiquez pas deux fois dans la même journée une toilette intime, vous allez faire pire que mieux et enlever la barrière naturelle qui vous protège.

Retrouvez nos culottes en coton pour vous accompagner en tout tranquillité.

En somme, ne craignez pas les pertes vaginales qui sont un processus naturel de nettoyage du vagin, il est normal d’avoir des pertes blanches : le vagin se nettoie et se défend seul 😉 


Écrit par

Ecrire un commentaire