Et si on portait plus d’attention aux étiquettes de nos vêtements ?

Il est vrai que nous sommes peu à regarder les étiquettes de nos vêtements, parfois nous procédons à un achat coup de cœur en oubliant presque de connaître qui est réellement ce vêtement et d’où vient-il. Néanmoins, il est important de bien regarder l’étiquette car c’est elle qui donne des informations cruciales sur votre nouvelle recrue. Bien lire une étiquette permet de comprendre comment entretenir votre vêtement mais aussi d’apprendre la provenance de vos vêtements, chose importante si vous êtes dans une démarche de consommation éthique. Encore faut-il savoir bien la décrypter, nous vous proposons quelques explications à ce sujet afin de mieux les comprendre et ainsi mieux connaître votre vêtement.

Comprendre la composition 

L’étiquette de composition est obligatoire, celle-ci doit être lisible et écrite en français, son rôle est de donner en pourcentage les fibres textiles qui composent votre vêtement.  La composition de votre vêtement vous renseigne donc sur les fibres et les matières qui constituent votre vêtement. La composition est exprimée en pourcentages pour chaque matière, c’est son poids relatif par rapport à l’intégralité du vêtement. La somme des matières doit toujours être égal à 100% si votre vêtement est composé de différentes matières.

Vous pouvez couramment trouver l’exemple suivant : 100% coton, sinon vous trouverez ce schéma-là par exemple :

X % de polyester

X % de laine

X % d’élasthanne 

X%….

Cette composition de vêtement signifie l’assemblage de différentes fibres, chaque partie doit être en pourcentage comme un élément à part entière, si c’est un manteau doublé par exemple, vous devez retrouver la composition du tissu extérieur au même titre que celle du tissu intérieur. 

Quelques conseils :

  • Il est important de prendre le temps de regarder et de bien lire les écriteaux, portez une « conscience écologique », regardez la provenance du produit, la qualité, la durabilité le recyclage et tous les autres critères importants aux yeux d’un consommateur éthique ;
  • Pensez fin de vie produit : par exemple si vous achetez un vêtement léger dans une matière douteuse sa durée de vie sera faible. Sous les dictats de la mode et de là sur consommation nous avons tous contribué au développement de la « fast fashion », ce qui surcharge nos placards, alimente des stocks d’invendus qui peuvent, par la suite être détruits : une démence écologique ;
  • Ne coupez pas l’étiquette trop vite, cela vous permet d’avoir toutes les informations en votre possession, nous ne sommes jamais à l’abri d’un problème au cours de l’entretien en machine due à une mauvaise connaissance de la température lavage par exemple ;
  • Soyez vigilant avec la mention « laver séparément », cela traduit le fait qu’ils peuvent déteindre facilement (souvent trop teint et d’une façon très chimique)
  • Pensez à effectuer un trempage à froid avant le premier lavage ;
  • Évitez les vêtements dépourvus d’étiquette de composition ;
  • Lavez une première fois vos nouveaux achats avant de le porter pour éviter des mauvaises surprises : ne prenez aucun risque ;

Comprendre et regarder la provenance 

L’indication de l’origine géographique se rapporte à la fabrication du produit : « Made in » elle est facultative mais très courante car les exigences de certains pays d’importation sont élevées.  

Si vous souhaitez comme nous, favoriser la fabrication locale, alors il est important de bien savoir décrypter la provenance de vos vêtements. Parfois certaines marques usent de leur charme en utilisant des appellations qu’on tend à déchiffrer , souvent sans succès. Gardez en tête que si une étiquette est bien lisible et complète c’est bon signe et cela traduit l’envie du fabricant à communiquer clairement avec vous les composantes de son produit.

Certaines tournures de phrases comme « Crée en France » et « Création française » sont très subtiles avec la nuance de « création » et « origine » … Si 45 % du produit est conçu en France, alors cette mention peut figurer sur l’étiquette. Si vous apercevez cette mention agrémentée de « fabriquer en Chine » cela vous indique qu’une partie du produit est pensé en France comme le design par exemple, alors que la fabrication elle, est basée en Chine.

Le made In France inclut que la dernière étape de transformation du textile a été réalisé en France, attention nous avons bien dit une partie pas toutes les parties, cela ne garantit donc pas une fabrication 100% française.

Le Origine France Garantie quant à lui signifie que les principales activités du textile comme les finitions et le coupe par exemple ont été réalisées en France et qu’au minimum 50% du cout de production du vêtement ou autres produits est d’origine française.

Les labels pour repère

Bien comprendre les labels

Comme nous venons de découvrir, la provenance indiquée est parfois maligne ! Pour contrer les fausses informations où au contraire pour venir appuyer des bonnes informations, les labels sont là ! Ils viennent attester les engagements sociaux et environnementaux que les marques prennent en compte au cours du processus de fabrication du produit.

Voici quelques exemples de labels textiles France qui vous garantissent la provenance :

  • Le label Entreprises du Patrimoine Vivant : il atteste que l’entreprise fabricante est française et qu’elle détient des savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence ;
  • Terre textile : il atteste quant à lui que 75% de la production est réalisée avec du textile français ;
  • Bio équitable : c’est un label français qui certifie la provenance de l’agriculture biologique des matières et le respect des normes sociales et sanitaires ;
  • France Terre Textile : Ce label atteste une production en France en circuit court : tissage, ennoblissement, confection ou filature ;
  • Origine France garantit : Il atteste quant à lui que le produit est majoritairement fabriqué en France et qu’au moins 50% du prix de revient est établi en France. Il donne également une provenance lisible du produit au consommateur. 

Bien comprendre les symboles d’entretien

Pour commencer, il est important de savoir qu’il est obligatoire pour tout vêtement vendu en France de posséder une étiquette, si vous ne voyez aucune étiquette sur le vêtement nous vous conseillons de passer votre chemin. Nous retrouvons sur celles-ci, des symboles liés à l’entretien, il est important de les consulter car il vous guide sur l’entretien à effectuer afin de maximiser sa durée de vie, il peut arriver que des vêtements nécessitent un passage au pressing, cela peut représenter un budget de se rendre au nettoyage a sec, il est donc primordial de bien regarder l’étiquette pour rassembler le maximum d’information afin de faire le bon choix et surtout, le bon achat.

Voici les symboles que nous retrouvons sur les étiquettes :

  • Le triangle : il fait référence au blanchiment ;
  •  Le cuvier : au lavage : si ce symbole est barré cela signifie qu’il faut porter une attention particulière lors du nettoyage, il doit être confié à des professionnels : le pressing. S’il y a une main : il faut laver votre vêtement à la main, à 30 degrés sans essorage. 
  • Le carré : au séchage : si vous apercevez un carré avec un rond à l’intérieur alors cela correspond au sèche-linge. Si vous voyez deux points à l’intérieur vous pouvez le glisser au sèche-linge, par contre s’il y a un seul point c’est que votre pull à besoin du mode délicat pour son voyage dans le sèche-linge. Enfin, si une croix est dessinée sur le pictogramme alors votre pull n’ira pas du tout voir le sèche-linge, il suffit donc de l’étendre à l’air libre et d’attendre sagement qu’il sèche.
  •  Le fer à repasser: au repassage : lorsqu’il y a trois points à l’intérieur de ce logo vous pouvez sans problème le repasser à haute température, si ce sont deux points alors, il faut modérer la température de votre fer pour de ne pas abîmer votre linge, enfin un seul point correspond à une basse température pour ce faire, nous vous conseillons de repasser votre linge à l’envers sans vapeur. Et, enfin si une croix est dessinée, le fer à repasser est à bannir pour ce vêtement.
  •  Le rond : correspond au nettoyage professionnel.

Ces symboles sont ensuite agrémentés d’informations supplémentaires qui vous guident afin de bien prendre soin de votre vêtement.

Bien comprendre ces symboles vous aidera à prendre soin de vos vêtements pour garder dans la durée leurs aspects, cependant nous vous conseillons de réduire autant que vous pouvez le nombre de passage en machine. Une machine à laver utilise beaucoup d’eau et d’électricité de plus, trop laver son vêtement peut l’abimer ! Et enfin, ce n’est pas très écologique 😉 

Bien lire les étiquettes est important et primordial pour bien entretenir vos vêtements, de plus? cela permet d’éviter de quelconques irritations ou allergie. Au-delà de vous indiquer l’entretien, elles vous indiquent la provenance de votre vêtement, cela permet de guider vos choix et de vous conforter à consommer de façon plus éthique, beaucoup de vêtements ont une composition douteuse et peuvent contenir des substances allergènes notamment dans les vêtements synthétiques, pouvant irriter votre peau et générer des problèmes de santé.

Avec les vêtements Lemahieu, ne vous posez plus de question quant à la provenance, tous nos produits sont fabriqués en France dans notre atelier près de Lille et sont sans risque pour la santé. L’intégralité de nos produits sont labellisés afin de vous garantir traçabilité, respect de l’environnement et normes de sécurité.

Écrit par

Ecrire un commentaire