Produire autrement, c’est possible…

La filière du textile, comme nous le savons tous et toutes est très polluante, c’est pour cela qu’il est nécessaire pour nous d’agir favorablement pour la planète lorsque nous fabriquons un vêtement. Nous cherchons sans cesse à nous améliorer pour ainsi, vous proposer une mode durable et éco-responsable. Notre engagement, c’est de vous proposer un produit bon pour l’homme, bon pour la planète. Pour ce faire, nous vous invitons à découvrir, notre nouvelle gamme de vêtement biosourcé, ces vêtements sont fabriqués plus justement grâce aux choix très précis des matières naturelles que nous avons faites. Nous sommes conscients que la notion de biosourcé peut être flou, pour vous aider à y voir plus clair et comprendre c’est quoi le biosourcé, on vous propose ce petit article 😉

Définition d’un matériau biosourcé

« Matière biosourcée : une matière issue de la biomasse végétale ou animale pouvant être utilisée comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment. »

R. 111-6-2 et R. 111-50 du code de l’urbanisme.

Pour comprendre facilement, nous allons prendre l’exemple du secteur de la construction et du bâtiment. À l’origine, c’est là qu’on voit apparaître les premières utilisations de « matériaux biosourcés ». Le bâtiment a vite compris la nécessité d’opérer vers une transition écologique, et que, n’importe quel secteur avait son rôle à jouer. Alors, construire ou rénover devient un vrai défi en intégrant la dimension éco-responsable. Pour diminuer les impacts néfastes que peut engendrer les activités du bâtiment, le ministère de l’Écologie met un point d’honneur à diffuser le message et prioriser l’utilisation des matériaux biosourcés étant considéré comme un réel potentiel pour l’avenir.

Les matériaux biosourcés du bâtiment, tout comme ceux d’autres filières, sont des matières naturelles qu’on préfère à d’autres, car elles préservent nos ressources naturelles. En effet, faire appel à une matière biosourcé, c’est, refuser de détruire nos ressources non renouvelables.

Quelques exemples de matériaux :

  • La laine de bois ;
  • Le liège (issu très souvent du recyclage des bouchons) ;
  • La paille ;
  • Le chanvre ;
  • Laines minérales ;

Ces exemples de matériaux permettent au bâtiment de réduire leur impact environnemental. Depuis, le textile s’en ai fortement inspiré pour à son tour, jouer le jeu et emprunter le bon chemin vers des alternatives naturelles issue de la biomasse.

Les matières textiles de demain ?

Les matières biosourcées ne sont plus réservées au bâtiment, aujourd’hui la filière textile, elle aussi, cherche à exploiter ces matières naturelles, comme c’est le cas pour Lemahieu avec notre nouvelle gamme biosourcée.

Le textile aujourd’hui doit se réinventer, il n’est plus envisageable de continuer d’utiliser les ressources qui deviennent très limitées de notre planète, aujourd’hui on pense avant tout à la préserver. Alors, la mode doit se réinventer et trouver des alternatives écologiques et prendre le chemin d’un produit plus propre, et ce, à tout niveau. 

Les matériaux biosourcés y répondent très bien ! Les nombreux bienfaits environnementaux de ces étoffes ne sont plus à prouver :

  • Préservation des ressources naturelles ;
  • Diminution gaz à effet de serre ;
  • Consommation énergétique faible ;
  • Fibres naturelles bonne pour la peau et la santé ;
  • Économie d’eau (notamment pour la culture du coton) ;
  • On trouve ces matériaux facilement en France : circuit court ;

« Le chanvre : la France est le premier producteur en Europe, avec une production annuelle de 8 000 à 10 000 hectares » *

Étude Nomadéis
  • Une agriculture biologique : les produits biosourcés contiennent de la biomasse, attention celle-ci n’est pas obligatoirement issu de l’agriculture biologique. Nos produits, eux, sont bien issu de l’agriculture biologique et sont régis pas un label précis qui exige un pourcentage minimum de matières premières provenant de celle-ci.

Quelques exemples

Retenons, que, chaque produit biosourcé et issu de ressource en biomasse, c’est-à-dire que ces matières incluent en totalité, des matières biologiques et excluent totalement l’utilisation d’énergies fossiles qui nécessite d’utiliser du pétrole ou du charbon par exemple.

En résumé, les matériaux biosourcés ne sont pas une menace, on ne met pas en danger les ressources limitées et non renouvelables de la planète, qui elles sont une menace. (Combustion : gaz à effet de serre).

  • Le coton bio : utilisé dans nos vêtements, ce coton nécessite beaucoup moins d’eau lors de sa culture ;
  • Le chanvre ;
  • Le lin ;
  • La fibre de bois ;
  • La paille ;
  • Laine de mouton ;

Les vêtements biosourcés sont une belle avancée pour l’industrie textile, seraient-t-elles les matières de demain ?

En tout cas, nous croyons au biosourcé qui nous permet ici, de développer une fabrication encore plus juste, plus éthique et plus sociale qui minimise les ressources naturelles de notre planète.

Écrit par

Ecrire un commentaire