Le mot BIO on l’entend beaucoup, un peu à tort et à travers du coup on s’y perd et parfois, on ne sait même plus ce qu’il signifie. En quelques point clé on vous éclaire au sujet du BIO pour comprendre toute la différence et l’importance du mot BIO pour un coton. Le mot BIO, on le maîtrise plutôt très bien, car on a fait le choix de le choisir pour confectionner entièrement une gamme de vêtements biosourcés. Si nous l’avons choisi, c’est pour ses nombreux bienfaits tant pour l’homme que pour la planète 😉

Le mot « BIO » ça change tout pour un coton, on vous dit tout.

BIO pour ÉCOLOGIE

  • La culture du coton bio refuse l’utilisation d’engrais chimique et de pesticide ;
  • Grande économie d’eau : coton conventionnel : 10 000 litres par kg VS coton bio 50% en moins ;
  • Il n’est pas génétiquement modifié ;
  • Pas de blanchissement au chlore ;
  • Moins de pollution : lié à l’absence d’engrais chimique ;
  • PLUS de naturel : on utilise du compost naturel pour sa culture ;
  • AUCUNES substances douteuses pouvant être cancérigène ne sont utilisé pour la teinture ;
  •  Il se recycle facilement et fait le bonheur de certains secteurs d’activité en se transformant en chiffons ;
  • C’est un engrais naturel ;
  • Une irrigation de l’eau artisanale : moins d’eau ;
  • Respect de la biodiversité : la culture du coton BIO ne menace pas les petites bêtes ;
  • Moins de composants toxiques dans l’air : amélioration de la qualité de l’air ;
  • Moins de pollution des sols.

Bio pour la culture et ses travailleurs

  • Les travailleurs sont dans de meilleures conditions de travail : pas de produits toxiques néfastes pour leur santé ;
  • Meilleur d’un point de vue financier : ne pas utiliser de produits chimiques permet de libérer un poste de dépense ;
  • Le respect des droits de l’homme : horaires contrôlés, INTERDICTION totale de faire travailler des enfants (la culture du coton conventionnel dans certains pays n’est pas régie comme en France, certaines cultures sont moins protégées en termes juridiques, faire travailler des enfants dès leur plus jeune âge est un fait) ;
  • Moins de maladie pour les travailleurs ;
  • Au-delà des agriculteurs, c’est toute une chaîne de production qui travail dans de meilleures conditions ;
  • Un meilleur salaire pour les agriculteurs  !

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, la culture du coton traditionnel engendrerait 20 000 décès /an. »

Bio pour La santé

  • Il est plus doux que le coton conventionnel  ;
  •  Le coton bio est transformé naturellement : au contact de la peau, c’est beaucoup mieux, la peau n’est pas en contact direct avec des produits nocifs pour la santé ;
  • Pas d’allergie : sans substances chimiques, les fibres BIO vont être un allié : à porter sans modération pour s’endormir en douceur ;
  • Agréable au porté : un toucher tout doux ;
  • Moins de risques de maladie chroniques ;
L’ensemble parfait voici notre Marcel unisexe accompagné de la culotte froufrou. Un ensemble 100 % BIO et 100% confort sur votre peau.

En bref, la culture du coton BIO est beaucoup plus éthique.

Bio pour résistant

  • Les fibres du coton bio sont plus résistantes : un atout qui rend nos basiques encore plus durables ;
  • Un vêtement en coton BIO est plus épais : donc plus résistant, le grammage d’un tee-shirt vous aide significativement à repérer une qualité et donc la résistance dans le temps d’un vêtement ;
  • Résistant à l’humidité : c’est un bon absorbant ;
  • Résistant à plus de lavages : comme il est moins traité il se dégrade moins vite, il est plus résistant !

Le coton bio on l’aime et nous souhaitons vivement vous le faire aimer, c’est grâce à vous qu’on pourra à terme rendre, sa culture prédominante à l’instar du coton conventionnel. Au plus vous serez nombreux à adhérer à cette alternative, au plus il y aura de demande, et au plus la culture du coton bio sera développée et présente sur les différents territoires.

Écrit par

Ecrire un commentaire