Lors de votre période menstruelle, les protections hygiéniques vous aident à passer ce cap sans fuites apparentes. Nous sommes dans une société où les règles restent tabous. Mais il existe une ancienne technique, venu tout droit des Etats-Unis ! Et si le flux instinctif libre pourrait être une alternative face à ces protections où le nombre de produits chimiques en fera pâlir plus d’un ! Économique, écologique, nous vous expliquons la technique du flux instinctif libre. En théorie et en pratique.

Flux instinctif libre : Qu’est-ce que c’est ?

C’est une technique pas si nouvelle que ça ! C’est cette liberté de se débarrasser des protections hygiéniques telles que les tampons, les coupes menstruelles et les serviettes. Les femmes ne se demandent plus si elles en ont sur elles quand il le faut. Ni de penser à se réapprivoiser en stock chaque mois. 

Le “FFI” ou plus communément appelé le Flux Instinctif Libre est une technique où l’utilisation des protections n’existe pas. Mais comment ça fonctionne ? Elles contractent leur périnée et le sang s’écoule quand elles vont aux toilettes.

Flux instinctif libre : comment le pratiquer ?

On ne se jette pas dans le grand bain d’instinct ! Il faut toujours garder sur soi une protection pour se sentir en sécurité. Il faut vivre cette expérience de flux instinctif libre pas à pas. En outre, il est essentiel de se reconnecter à son cycle. C’est un travail de longue haleine, qui demande beaucoup de patience avant de parvenir à des résultats.

1ère méthode : Une écoute sur son ressenti

D’abord, on travaille sur sa tonicité musculaire, sur les ressentis, la connexion à son ventre, sur l’écoute de ses ressentis, subtils au début. Si on a conscience de ce sang qui arrive au niveau du col, de la sensation avant que le sang coule dans le canal vaginal, là on peut contracter tout le canal vaginal et aller jusqu’aux toilettes. 

Témoignage de Lydia Vasquez, entrepreneuse chez Free Moon

2e méthode : Un travail de réflexe

Il faut développer notre continence au niveau de l’utérus en apprenant au corps et au cerveau. C’est un travail de réflexe, si tu ne travailles pas cet automatisme, tu ne peux pas le faire. C’est d’abord ton cerveau qui va faire cette rétention au niveau du col, de manière involontaire automatique, et après de manière volontaire, on va pouvoir relâcher. 

Témoignage de Mélissa Carlier, kinésithérapeute et experte en contraception naturelle chez Cyclo Intima

Mais comment fait-on la nuit ?

Il y a celles qui ont déjà acquis des réflexes et qui par nature contrôlent leur flux pendant la nuit. D’autres femmes savent se réveiller pour aller aux toilettes. Enfin, certaines femmes enfilent une protection quand elles dorment. 

Quelques conseils

  • Buvez beaucoup d’eau pour aller plus facilement aux toilettes et ainsi mieux gérer votre flux 
  • Si vous envisagez de vous lancer dans cette expérience, ne le prenez pas comme un défi personnel
  • Ecoutez votre corps, il est votre principal allié, c’est lui qui vous prévient des petits signes que vous pourrez ressentir au moment de votre période menstruelle. 
  • Ne vous mettez pas la pression, aucune médaille, récompense est en jeu !

Pourquoi se lancer dans la pratique du flux libre instinctif  ?

  • C’est pour celles qui font attention à la planète : la bonne nouvelle ? Fini les protections chimiques qui polluent massivement notre planète.
  • C’est aussi pour celles qui font attention à leur porte-monnaie : 100% gratuit qui dit mieux ?! Vous allez en faire des économies et vous pourrez acheter à la place des vêtements conçus pour durer. 
  • Mais également, pour celles qui souhaitent mieux connaître leur corps : savez-vous qu’en pratiquant le flux instinctif libre, vous allez ressentir moins de douleurs ? En écoutant votre corps, vous allez pouvoir anticiper la douleur et contrôler petit à petit l’écoulement de votre flux. 
  • Enfin, c’est pour celles qui ont une intolérance aux protections hygiéniques : allergies ? irritations ? démangeaisons ? Le sang ne va plus macérer au fond de votre culotte si vous ne portez plus de protections hygiéniques. 

Quels sont les risques face au flux instinctif libre ?

Vous êtes peut être dans la team des femmes qui sont de nature stressé. Vous allez éprouver quelques difficultés en pratiquant le flux instinctif libre. Si vous gardez le sang en interne trop longtemps, le sang ne pourra pas couler et ça pourrait être limite dangereux pour votre santé. En particulier les femmes qui souffrent d’endométriose. 

Conseils :

  • Si vous n’êtes pas chez vous, pensez aux alternatives comme la culotte menstruelle ou les serviettes lavables et réutilisables. Les fuites et les petits accidents ne seront plus un problème. 
  • Soyez détendu et tout se passera bien, au pire si le sang coule dans votre culotte, ce n’est bien dramatique, voyez-le simplement comme une expérience. 
  • Evitez de pratiquer le flux instinctif libre avec un pantalon blanc, on privilégie le port d’une serviette réutilisable ou une culotte menstruelle. 

Nos culottes menstruelles 100% Made in France sont une alternative en cas de fuites ! 

Écrit par

Ecrire un commentaire