Chaque dessous féminin a ses spécificités concernant l’entretien et le lavage. Afin de garder sa culotte menstruelle, il est essentiel de prendre soin de sa lingerie. L’innovation de cette protection hygiénique permet de la réutiliser pendant de nombreuses années. On vous livre un mode d’emploi concernant l’entretien de votre culotte menstruelle. A savoir les bons gestes à adopter au quotidien. Entretenir son sous-vêtement périodique est un jeu d’enfant !

Une culotte de règle, facile d’entretien

Pour toute culotte menstruelle neuve, il est important de la laver une première fois puisqu’elle n’a pas encore atteint sa capacité d’absorption à 100%. Au commencement de votre période menstruelle, vous devriez changer votre culotte plusieurs fois dans la journée.

Il y a trois étapes concernant l’entretien de sa culotte menstruelle :

  • Le rinçage se fait à l’eau froide juste après son utilisation afin d’éviter que le sang reste sur la culotte de règle. Attendez que l’eau soit claire avant de retirer votre culotte de la bassine.
  • Le lavage se fait à 30 degré en machine. Vous pouvez laver votre culotte à la main avec du savon sans glycérine, optez plutôt pour un bio et à l’eau tiède. Pendant la nuit, vous pouvez laisser tremper votre culotte dans une bassine d’eau froide afin de retirer le sang, rincer abondamment et essorer à la main promptement. Si vous laissez trop longtemps votre culotte dans l’eau, vous aidez à la prolifération des bactéries. Lorsque vous lancez une machine de votre linge, préférez un lavage en cycle long à 30 ou 40 degrés. Pour le nettoyage de votre lingerie Made in France, mettez votre culotte menstruelle dans un filet à linge délicat.
  • Le séchage : étendez votre culotte de règles et laissez la sécher à l’air libre.
Culotte menstruelle française par Lemahieu

Quelle lessive et savon, devez-vous utiliser ?

  • Les lessives industrielles en poudre ne contiennent pas de conservateurs allergisants. Les lessives liquides ne sont pas conseillées. En eau dure, les lessives industrielles sont performantes pour votre culotte menstruelle Made in France.
  • Les lessives écologiques ne peuvent pas s’associer avec de la glycérine, de l’assouplissant et du savon comme par exemple : le savon végétal, le savon d’Alep ou encore le savon de Marseille.
  • Les lessives maison qui contiennent beaucoup d’actifs gras tels que le savon de Marseille ou le savon d’Alep peuvent saturer les fibres absorbantes. Attention donc.

Côté lessive donc, utilisez de préférence des produits écologiques, les plus neutres et les moins gras.

Ce qu’il ne faut pas faire !

Afin d’éviter que votre culotte menstruelle ne se transforme en culotte classique, il ne faut absolument pas la laver avec du détergent. Les tissus absorbants se fragiliseront rapidement. 

Assouplissant tu oublieras !

  • Les assouplissants limiteraient le fonctionnement du tissu absorbant. Teindre et blanchir sa culotte est à proscrire ! Inutile de changer la couleur d’origine de sa culotte. Un geste pour la planète !
  • Le sèche-linge n’est pas le meilleur ami de la culotte menstruelle. La couche imperméable pourrait être altérée par le séchage en machine.
  • Enfin le radiateur tu n’y penseras pas ! Il y aura un risque de fuites et il abîmerait les propriétés du tissu imperméable.

➔ Découvrir nos Culottes Menstruelles Made in France

Écrit par

Ecrire un commentaire