Marcel est parti à la conquête du 7e art, où les scènes d’action sont à leur apogée ! Marcel a su se faire une place dans le monde du cinéma. Les réalisateurs lui ont laissé plusieurs essais avant de se plonger dans le grand bain. Marcel a réussi avec brio ses auditions. Que ce soit Marlon Brando, Bruce Willis, Patrick Swayze ou encore Jean Paul Belmondo ou encore Robert de Niro. Tous ont pu jouer avec le débardeur Marcel.

Eh oui, personne ne misait sur ce tee-shirt sans manches. Le train était en marche et Marcel ne comptait pas s’arrêter en si bon chemin. Marcel c’est aussi ce cliché célèbre de séducteur et de voyou. La gente féminine adulaient Marcel pour le plaisir de sa coupe bien ajusté au corps, empreint d’envie et de désir pour ce débardeur, à l’apparence pourtant innocent. Nous allons faire une rétrospective des succès de Marcel au cinéma.

Marlon Brando ou un Marcel nommé désir

« Hey Stella ! » Marlon endosse le rôle d’un gars à la réputation de bad boy. Voyez-vous, Marcel c’est ce personnage désinvolte et voyou dans l’âme. Briser les règles est son leitmotiv principal. Un tramway nommé désir a été incarné par le sulfureux Marlon Brando. L’attitude est outrageusement provocante et imbus de lui-même. Avec son débardeur moulant blanc, viril à souhait ce cher Marcel. 

Pris en flagrant délit de séduction, Marcel connaît ses atouts et n’hésite pas à les mettre en valeur.

Un tramway nommé désir, réalisé par Elia Kazan, sorti en 1950

Piège de Cristal (Die Hard) ou comment Bruce Willis nous a sauvés

Ah Bruce, tu es notre héros ! Tu nous as sauvés in extremis dans cette course où le Marcel en est ressorti indemne, sans aucune blessure qui aurait pu aggraver la situation. Ah Marcel et son débardeur blanc c’est toute une histoire ! Le Marcel montre l’évolution du personnage, incarné par Bruce Willis. Qu’il soit blanc ou kaki, Marcel va sauver le monde.

Die Hard, réalisé par John McTiernan, sorti en 1988

Dirty Dancing : un Patrick Swayze romantique

Rendons hommage à cet acteur qui a bouleversé le cœur des femmes avec ses pas de danse lascive et endiablé. Dirty Dancing c’est LE film où Marcel ne laissera pas bébé dans un coin. Le regretté Patrick Swayze a su rendre le Marcel, intemporel et légèrement bad boy. Marcel c’est ce débardeur noir, où les muscles de Patrick Swayze ont fait fondre plus d’une minette dans la salle de cinéma. Un film tant attendu qui a valu à Marcel, un rôle qui a marqué sa vie.

Nous irions bien prendre des vacances au soleil pour que Marcel nous fasse un porté à la Patrick Swayze.

Dirty Dancing, réalisé par Emile Ardolino, sorti en 1987

Écrit par

Ecrire un commentaire