Le coton, cette fameuse fibre qui fait parler d’elle partout dans le monde et surtout dans le monde du textile. En bien ou en mal, on en entend beaucoup parler c’est un peu la star du textile, mais est-ce la star d’une mode durable ? Comme vous le savez, cette industrie est un danger pour la nature et l’homme, sa culture est polluante, c’est à vrai dire la plus polluante de toute l’industrie textile. Triste constat. Ce qui rend sa culture si néfaste c’est l’utilisation affolante d’eau, d’herbicides, et d’insecticides, résultat : les sols sont empoisonnés, on peut facilement s’imaginer les conséquences que cela peut avoir sur la santé des personnes qui travaillent sur ces champs. C’est une réalité, les vêtements en coton ne sont pas produits dans les meilleures conditions, cependant, il existe une alternative au coton … le coton bio !

En route pour découvrir un coton meilleur, le coton bio !

Le saviez-vous : cette fibre s’appelle également coton organique (de l’anglais organic) ?

C’est quoi le coton bio ? C’est quoi qui change ?

Le coton biologique c’est un coton qui est cultivé sans utiliser d’engrais chimiques ni de pesticides, c’est une culture meilleure à tout point de vue. Le coton biologique est cultivé sur des terres saines, on leur donne assez de temps pour éliminer tous les résidus toxiques qui proviennent des engrais chimiques et des pesticides du passé. Il provient donc des plantes d’origine, les plantes ne sont pas modifiées et n’ont pas été ravagées par des produits comme des agents de blanchiment, des colorants, des parfums (et j’en passe) pendant leur transformation. La culture du coton biologique se développe de plus en plus dans le monde, boostée par une prise de conscience éco-responsable et une volonté de repenser le secteur textile en passant par une agriculture meilleure et des cultures plus saines.

Pour illustrer tout cela, Lemahieu vous propose une petite liste de techniques utilisées pour le coton biologique :

  • La terre est détoxifiée ;
  • Utilisation de fumier, compost, engrais organiques ;
  • Utilisation de pesticides, insecticides organiques ;
  • Aucune présence d’organisme génétiquement modifié ;
  • Les petits animaux et les insectes ne sont pas dérangés ni affecté par la culture : elle encourage même leur logement douillet ;
  • Beaucoup moins d’eau utilisée .

Comment différencier le coton organique du coton normal ?

Il n’est pas évident du tout de s’y retrouver parmi les nombreuses matières existantes, alors pour permettre aux consommateurs d’identifier les matières qui les intéressent, des labels ont été développés. Ce sont des labels et certification internationale qui contrôlent et qui gère l’appellation bio.

Soit un label certifie :

  • Uniquement le coton et la manière dont il a été cultivé ;
  • Certifie le vêtement fini : donc l’intégralité de sa fabrication et du vêtement ;
  • Certifie une marque.

Pour travailler le coton biologique il faut qu’il soit blanchi à l’eau oxygénée et non au chlore, les teintures doivent quant à elles être faites sans la présence de substances cancérigènes et de métaux lourds. Si tout le monde faisait de cette façon, les cultures du coton seraient plus saines.

Le label GOTS  à ce jour est le meilleur indicateur pour vous garantir des textiles en coton biologiques.

Retrouvez nos vêtement en coton biologique ici.

Cette certification a pour garanties clés :

  • Respect et amélioration des conditions de travail
  • Promotion de l’utilisation de fibres biologiques
  • Interdiction d’intrants dangereux comme les métaux lourds toxiques, les solvants aromatiques dans les cultures, etc.
  • Procédés de production et de transformation respectueuse de l’environnement.

Une réduction de la consommation d’eau

Le coton biologique c’est beaucoup moins d’eau, en temps normal pour fabriquer un vêtement comme un tee-shirt,  il faut des milliers de litres d’eau. Les sols où sont cultivés le coton biologique retiennent beaucoup mieux l’eau et l’humidité comme ils sont composés de matières organiques. Pour cultiver le coton conventionnel il faut une grande quantité d’eau afin de diluer les intrants et les produits toxiques.

Culture biologique = économie d’eau 😉

Les bienfaits du coton bio

Cette fibre naturelle est une des plus douces et surtout des plus inoffensives pour la peau, elle est idéale pour prendre soin des peaux fragiles. Cette superbe fibre est beaucoup utilisée à l’échelle mondiale chez les nouveau-nés pour les protéger et les nettoyer en douceur.

On retrouve beaucoup le coton bio dans le textile pour faire des vêtements tout doux et bons pour l’environnement mais aussi bons pour l’homme. On le retrouve dans divers secteurs comme dans le médical, pour les bandages ou encore dans notre salle de bain dans les serviettes de bain. Le coton biologique est de meilleure qualité que le conventionnel, il est respectueux de la santé, de l’homme et de l’environnement.

La mode valide le coton BIO !

Le coton biologique et sa production ont le vent en poupe auprès des créateurs de mode qui sont de plus en plus nombreux à se tourner vers celui-ci pour créer des pièces phares de leurs collections. Il est possible de trouver des vêtements bio pour chaque membre de la famille car des marques enfants et bébés se lancent dans cette aventure. Ecologique et socialement responsable, nos vêtements de la collection RESSOURCE SONT fabriqués à partir de coton cultivé selon des méthodes d’agriculture biologique qui limitent l’utilisation de l’eau et proscrivent les pesticides, tout en améliorant la santé des sols et les moyens d’existence des agriculteurs.

Alors pour ceux qui souhaitent mieux consommer, privilégier le coton biologique.

Bon pour l’homme bon pour la planète comme on dit si bien chez Lemahieu 😊

Écrit par

Ecrire un commentaire